Je lis régulièrement la prose d'orthophonistes qui s'insurgent sur le fait que la MDPH et l'Education Nationale leur demandent des bilans chiffrés et en utilisant tel ou tels tests…

 

Je ne vois pas ce qui les irrite tant que cela…

 

Enfin, des parents font la demande d'aménagements scolaires et surtout réclament l'augmentation du temps de la passation des examens pour leurs enfants et cela devrait se faire au petit bonheur la chance… en fonction d'un orthophoniste plus ou moins objectif etc…

 

NON !

 

Quand on réclame un aménagement cela doit être justifié !

 

Non seulement pour celui qui en bénéficie mais aussi (et je dirais surtout) pour ceux qui n'en bénéficient pas. L'Education Nationale, même si elle permet des aménagements en fonction du handicap ce doit d'être EQUITABLE et pour cela elle doit se baser sur des critères INDISCUTABLES !

 

En effet, il apparait qu'une partie (je ne dis pas la totalité loin de là mais tout de même pas non négligeable) de parents qui ont compris le système et essaient de faire passer leur progéniture pour un DYS afin qu'elle puisse bénéficier d'un tiers de temps aux examens.

 

En tant que citoyenne, je n'accepte pas ces inégalités.

 

L'Education Nationale se doit d'imposer les tests qu'elle réclame pour juger au mieux de la validité de la demande. Même si, en fait, ces tests sont relativement fiables mais TOUS doivent être jugés selon les mêmes critères ! En effet, le test de l'Alouette rend "dyslexique" pratiquement tout le monde !

 

Et je pense que les orthophonistes devraient refuser de faire passer ces pseudos bilans et renvoyer ces "bilans" à l'Education Nationale qui pourrait payer des orthophonistes ou autres pour faire passer ces "bilans" et ainsi tenter de rendre équitable l'attribution de ces fameux tiers temps !

 

Et d'ailleurs qu'est-ce qu'être dyslexique ?

 

La dyslexie est un trouble de l'apprentissage de la lecture, , liée à une difficulté particulière à identifier les lettres, les syllabes ou les mots qui se manifeste en dehors de toute déficience intellectuelle et sensorielle (visuelle, auditif…), et de tout trouble psychiatrique et malgré une scolarisation normale.