Petites questions qui me taraudent...


Beaucoup d'orthophonistes se plaignent d'être confondues avec des "supers instits", que l'école tente de les mener à la baguette...


Mais jamais je ne lis de réflexion sur le pourquoi de cet état de faits !


Pourquoi des orthophonistes se sentent-elles obligés de prendre systématiquement contact avec l'instit d'un enfant qu'ils recoivent ?

Pourquoi instaurent-ils des fiches de liaisons avec l'instit sur ce qu'ils travaillent pour être en phase avec ce que fait l'instit ?

Pourquoi des enfants s'angoissent dans ces prises en charge ?


J'ai bien sur une idée de réponses... mais quand j'entends ou je lis que ces orthophonistes ne font aucun lien entre le mal-être de ces patients en séance et cette intrusion de l'instit et du scolaire dans la prise en charge... cela m'effare  et me désespère réellement...