Hospimedia

Il y a décidément des représentants de paramédicaux plus pertinents que d'autres... peut-être parce qu'ils ne sont pas pollués par des libéraux qui n'ont rien à faire dans les négociations de la Fonction Publique.

Le reclassement en catégorie A des ergothérapeutes

 

de la fonction publique hospitalière est effectif

 

Publié le 24/08/15 - 17h40 - HOSPIMEDIA
Dans la fonction publique hospitalière (FPH), le corps des ergothérapeutes est désormais classé en catégorie A. Le décret officialisant la nouvelle donne est paru au Journal officiel (JO) du 23 août. Jusqu'à présent, ces professionnels faisaient partie de la catégorie B des corps des personnels de rééducation définie par le décret du 27 juin 2011. Tout comme historiquement les pédicures-podologues, les masseurs-kinésithérapeutes, les psychomotriciens, les orthophonistes, les orthoptistes ou les diététiciens.

Le nouveau corps des ergothérapeutes en catégorie A se compose de deux classes — normale et supérieure — comptant onze échelons chacune. Le classement indiciaire correspondant est défini par arrêté, publié dans la même édition du JO que le décret. Pour la classe supérieure, les indices bruts varient de 444 à 730 tandis qu'en classe normale, ils évoluent entre 379 et 680. Un autre arrêté détaille les indices en fonction des différents échelons. Plus généralement, ces nouveaux indices seront appliqués à partir du 1er septembre. 

Par ailleurs, les ergothérapeutes de la FPH sont toujours recrutés par voie de concours fixé par arrêté des ministres de la Santé et de la Fonction publique. Le passage en catégorie A se caractérise tout particulièrement par l'intégration automatique de ces personnels de rééducation de la catégorie B dans le nouveau corps. Des exceptions existent toutefois. Certains personnels présentant une durée de services effectifs dans un emploi classé dans la catégorie active peuvent ainsi faire usage d'un droit d'option pour demander leur maintien dans l'ancien corps. Ce droit d'option est ouvert jusqu'au 23 février 2016, sans possibilité après avoir fait son choix de changer de statut.

Après le retrait par le ministère de la Santé mi-juin du projet de reclassement des orthophonistes en catégorie A dans la FPH, l'Association nationale française des ergothérapeutes (Anfe) avait alors redouté que le projet relatif aux ergothérapeutes soit retardé. Ils avaient très vite eu confirmation que les futurs textes seraient publiés. Moins de trois mois plus tard, le reclassement des ergothérapeutes dans la fonction publique hospitalière n'est plus un projet. Reste maintenant à ouvrir le dossier du statut des autres ergothérapeutes salariés dans le secteur privé, indique à Hospimedia, une porte-parole de l'association. 
Lydie Watremetz 
Ecrire à l'auteur
Il s'agit ici des grilles actuelles des ISG (Infirmiers de soins généraux de 1er et 2ème grade)

ISG 1er grade

 

ISG 2eme grade

Les ergothérapeutes étant comme les IDE reconnus au grade licence, il serait donc logique que les Orthophonistes et les Kinés qui eux sont reconnus aux grades M2 et M1 soient donc reclassées sur les grilles des ISG de 3ème (IADE, IBODE et Puer) et 4ème grade (IADE)

 

ISG 3eme grade

 

ISG 4eme grade

 Complété le 27/08/2015